Créé par l'Etat et le Conseil Régional en 2009, l'Observatoire de la Biodiversité, hébergé par le Conservatoire National Botanique de Bailleul, vient de rendre public un état zéro de la Nature en Nord -Pas-de-Calais. 56 indicateurs sous forme de fiches ont été édités et présentés lors d'une conférence qui a eu lieu le 20 Mai à Roubaix. L'ANG y était. Voici quelques informations glanées au passage:

Mr Pascal (DREAL) :

Le NPDC n’a que 0,36% de sa surface protégée. L’objectif est de monter à 1-2%.

 

JM Valet (Conservatoire National Botanique de Bailleul) :

NPDC : 8% du territoire occupé par la forêt - France : 34%

NPDC : 16 % du territoire est artificialisé – France : 5 %

NPDC : 78 % en surface agricole – France : 60 %

 

Plus de 1000 ha de surfaces agricoles sont artificialisées chaque année dans la région.

 

46 % des communes du NPDC ont connu une coulée de boue entre 1985 et 2000

NPDC : 1156 espèces de plantes – France : 4900

Moins de la moitié de ces espèces sont des espèces communes : effondrement de la Nature ordinaire.

Depuis un siècle, nous avons perdu une espèce par an. (Adonis d’Automne, Spiranthe d’été, Orchis punaise). Majoritairement des espèces messicoles (habitant dans les moissons) et oligotrophe (des milieux pauvres en nitrates)

NPDC riche cependant de quelques raretés : Obione pédonculée, Cinéraire des Marais, Gagée à spathe et Liparis de Loesel.

~30 espèces invasives : Berce du Caucase, Jussie à Grandes fleurs, Jussie rampante, Hydrocotyle fausse renoncule…

 

J Godin (GON) :

En NPDC :

-170 espèces d’oiseaux (60 % des espèces françaises)

-41 espèces de mammifères

-8 espèces de reptiles

-15 espèces d’amphibiens

-76 espèces de rhopalocères (papillons de jour)

-56 espèces d’odonates (Libellules et demoiselles)

Ont disparu : 20 % des reptiles, 18 % des rhopalocères, 12 % des amphibiens

Ont été introduites : 13 espèces de poissons, 8 espèces d’oiseaux, 8 espèces de mammifères.

65 % des vertébrés sont protégés mais seulement 3% des invertébrés

 

V.Cohez  (Chaîne des Terrils):

Il reste 190 terrils sur 300. ~100 devraient être conservés/

Définition d’un indicateur de biodiversité pour les terrils en fonction du nombre d’espèces d’oiseaux nicheurs, d’orthoptères, de coccinelles, de batraciens et de reptiles.

86 terrils expertisés à ce jour en France et 84 en Wallonie selon cette méthode.

Oiseaux nicheurs : 66 espèces sur terrils coté France. 71 France + Wallonie

Orthoptères : 23 espèces sur terrils coté France. 25 France + Wallonie

Coccinelles : 23 espèces sur terrils coté France. 26 France + Wallonie

Amphibiens : 11 espèces sur terrils coté France. 12 France + Wallonie

Les terrils les plus riches sont : le terril 143 de Germinie à Lallaing, le terril 144 des Argales à Pecquencourt et le terril 75 de Pinchonvalles à Avion seul terril classé en protection de biotope.

Tariers pâtres, Linottes mélodieuses et Rossignols philomèles, autrefois très présents sont en régression.

 

Pour plus d’information sur les 56 fiches éditées

Lien : http://www.observatoire-biodiversite-npdc.fr/fiches.html