La DREAL (Direction Régionale de l'Environnement et du Logement) de Normandie vient de publier une étude démontrant le coût de la destruction des mustélidés.

Elle estime que "l'importance écologique (des fouines et belettes) est largement sous-estimée alors que leur potentiel de nuisance est largement surestimé"

Une belette consommant en moyenne 12 g par jour de micromammifères ravageurs (campagnols , mulots , souris...) fait économiser 61 € par an

Une fouine consommant en moyenne 30 g par jour et fait économiser 153 € par an

Un putois consomme en moyenne 32 g par jour et fait économiser 163 € par an

Une martre consomme en moyenne 45 g par jour et fait économiser 230 € par an

La destruction de plusieurs centaines de mustélidés dans la campagne 2008/2009 de Haute Normandie aurait donc fait perdre plus de 100 000 € aux exploitants agricoles, sans compter les coûts de la lutte elle même.

Cela démontre une fois de plus l'absurdité de la notion de nuisibles pour ces animaux indispensables que sont les mustélidés.

Voir le détail de l'études sur http://www.assonaturegohelle.net/Fichiers/Nuisibles_note_DREAL.pdf