27 personnes membres de l'ANG ont parcourus les 15 Kms de plage entre la baie d'Authie et Merlimont ce dimanche. Bilan; aucun constat d'oiseau en mauvaise santé sur les quelques centaines observés. Bonne nouvelle également, alors que tous les ans nombre d'oiseaux sont retrouvés morts mazoutés, un seul individu fut découvert. Ceci confirme, alors que la migration est largement entamée, que, même si le risque existe, le problème de la contamination du virus H5N1 par les oiseaux sauvages n'est qu'une utopie, et qu'il serait nécessaire d'étudier les vraies raisons, très probablement d'ordre économique, du déplacement de ce virus à l'échelle des trois continents pour le moment concernés.